Search Posts

Histoire et savons 1

Histoire et savons 1

Il y a de nombreuses légendes sur la découverte du savon : d’après les Romains, par exemple, le savon fut nommé ainsi d’après le mont Sapo, un site ancien de sacrifices animaux. Après la cérémonie, la pluie se mélangeait avec les graisses fondues et les cendres au pied du bucher du sacrifice, et coulait jusqu’à la rive du fleuve Tibre, près de Rome.

4 savons-ficelles, BAB11, BAE14,AZA07,BAF15 saponifiés à froid4 savons-ficelles, YLME, BAC12 au Sel, BAD13-BAH17 saponifiés à froid4 savons-ficelles, CACE, ALEP, LEGI, BORO saponifiés à froid4 savons-ficelles, EPS, BAA10,ALEPm, BAG16 saponifiés à froid

Les femmes qui lavaient les vêtements et tissus dans le fleuve avaient remarqué qu’à certains endroits de la berge, après des pluies importantes, les textiles étaient mieux nettoyés. Elles trouvèrent sans doute la provenance et l’explication du phénomène, le mélange de l’eau avec des graisses et des cendres qui venaient du bucher du sacrifice, d’où les premiers usages de ce mélange appelé savon.

À un autre endroit, dans des fouilles de l’ancienne Babylone, on a retrouvé une espèce de savon dans des cylindres d’argile, pour un usage qui daterait de 2 800 ans avant notre ère (soit il y a 4 800 ans). Des inscriptions sur les cylindres disent que des graisses étaient bouillies avec des cendres, une recette de savon.

Ajoutons que Moïse donnait à son peuple des lois détaillées sur la propreté de chaque individu. Des indications bibliques suggèrent qu’ils savaient que mélanger des cendres et des huiles produit une sorte de gel qui peut être utilisé pour les cheveux.

Et sans doute que bien d’autres découvertes et expérimentations ont été faites sur des milliers d’années, puisque les cendres, les graisses, l’eau étaient à portée de tout le monde, aussi petit que soit les groupes humains, et surtout à la portée du premier venu plus observateur que les autres, plus curieux que les autres, qui voulait faire des mélanges et expérimenter des recettes.

Au deuxième siècle de notre ère, le physicien grec Galien recommandait le savon comme médecine et comme agent de nettoyage. Les pratiques du bain furent mises à l’honneur par les Romains, puis furent peu à peu abandonnées avec le déclin de leur civilisation, à partir de la chute de Rome en 467 de notre ère.

On peut penser que le déclin de l’hygiène et les conditions de vie appauvries furent cause de maladies et épidémies au Moyen-Âge. Et, autre raisonnement à cette époque, c’était que l’eau transportait, pouvait transporter, était peut-être le fluide porteur des mauvaises choses, des maladies….. Les interrogations étaient nombreuses, les hypothèses et les croyances aussi.

Hypothèses et croyances qui sont restées sans réponses jusque vers la fin du 19e siècle, attendant Semmelweis, Pasteur et d’autres chercheurs en hygiène et médecine.

Il y eut des fabricants de savon en Espagne et en Italie vers le 7ème siècle, ils utilisaient de la graisse de chèvre et des cendres de hêtre. À la même époque, les français utilisaient l’huile d’olive pour faire le savon, on fait du savon à Marseille depuis près de 600 ans.

Savons-Ficelles à l'argile verte et au cèdre EPS
Savons-Ficelles à l’argile verte et au cèdre EPS rafraichissant et doux, senteur légèrement boisée

La recette fut officiellement reconnue en 1688, sous le roi Louis XIV, et de plus, on ajoutait alors des parfums et on destinait ces savons aux bains, au rasage, au lavage des cheveux, puis à la lessive pour les tissus.

Les anglais ont commencé à fabriquer du savon au 12ème siècle, et plus tard le roi Charles 1er, vers 1635, qui avait besoin de faire rentrer de l’argent dans les caisses de l’Etat, accordait des monopoles en échange de taxes à lui verser, dont le monopole concédé à la Société des Savonniers de Westminster….

vers suite….. Histoire et savons 2 >>>

https://savons-ficelles.com/9wpwtvi3wp54/histoire-et-savons-1/histoire-et-savons-2/

———————-